PH Limited Editions de Louis Poulsen




LOUIS POULSEN, LIMITED EDITION

Édition limitée 2021 – Lampe de table “Question Mark” PH 2/2

En 1931, Poul Henningsen a conçu la lampe de table caractéristique et décorative PH 2/2 ”Question Mark”. La lampe a été produite jusqu'au milieu des années 1950 et elle est pour la première fois depuis, mise en production en 2021 - cependant, en tant qu'édition limitée qui n'est vendue que pour une période limitée.

Comme le design original, la lampe est livrée avec un cadre en laiton. Combiné avec un abat-jour en verre opale, la lampe a un look classique qui s'intègre parfaitement dans tout type de décor. La lampe de table a bien sûr un abat-jour PH 2/2 - construit selon le légendaire système à trois abat-jour, inventé par Poul Henningsen en 1926. Les abats-jour semi-transparents ont une belle surface brillante à l'extérieur, mais l'intérieur est sablé pour un fini mat.

PH 2/2 ”Question Mark” est fidèle au design original jusqu’aux moindres détails ; l'interrupteur discret en bas de la base, l'élégante poignée au milieu du cadre qui permet d'incliner la partie supérieure de la lampe, ainsi que la finition laiton et le légendaire système à trois abat-jour.

Dépêchez-vous de commander votre exemplaire de la  Question Mark PH 2/2 ici . Veuillez noter que la lampe n'est disponible que du 1er octobre au 31 décembre 2021. (peut être précommandée à partir du 1er septembre 2021)




Limited Edition 2020 - PH 2/1 Lampe de Table

A partir du 1er septembre 2020, vous pouvez à nouveau acquérir une lampe édition limitée totalement unique signée Louis Poulsen. Précommandez PH 2/1 Table Ambre dès le 1er septembre 2020, et soyez parmi les premiers à recevoir la lampe de table chez vous.
La lampe sera livré à partir du 1er octobre 2020.

Poul Henningsen a développé le principe de trois abat-jours en hommage à la bonne lumière. Le principe de lampes à trois abat-jours marquait Louis Poulsen comme le concepteur d'éclairage le plus talentueux au monde à son époque. Les trois abat-jours de la lampe de table sont en verre italien soufflé à la bouche dans une belle et chaleureuse nuance ambrée. Le pied de la lampe est en laiton brut non traité, qui se patine au fil du temps, ce qui donne à la lampe de table un look complètement unique. L'interrupteur de la lampe est placé sur le pied, exactement comme sur le premier modèle de la lampe de table PH 2/1, il y a de nombreuses années. L’interrupteur donne à la lampe de table une touche très spéciale.

La table PH 2/1 Ambre peut être commandée du 1er septembre 2020 au 31 décembre 2020 inclus.
Si vous souhaitez avoir des abat-jours blancs pour la lampe, vous pouvez acheter un ensemble d'abat-jours blancs à un prix avantageux du 1er septembre 2020 au 1er novembre.

Edition limitée 2019 - Lampadaire PH 3/2 en verre ambré  "La pompe à eau"

Louis Poulsen est connu pour ses belles lampes au design classique. En étroite collaboration avec des designers renommés, tels que Arne Jacobsen, Verner Panton et surtout Poul Henningsen, ils ont produit des lampes uniques qui ne sont pas seulement agréables à l'oeil mais qui créent également une belle lumière.

Chaque automne, Louis Poulsen rend hommage au travail ingénieux de Poul Henningsen en produisant une lampe PH extraordinaire basée sur l'un de designs existants de Poul Henningsen. Entre autres, des éditions limitées de la lampe de table PH 3/2 et du populaire PH Artichoke ont été produites.
En 2019, Louis Poulsen a lancé une édition limitée exclusive de son unique lampadaire PH 3/2 - mieux connu sous le nom de «pompe à eau». La Limited Edition est équipée d’un abat-jour en verre de couleur ambre soufflé à la bouche, qui met en valeur les formes organiques de l’abat-jour et le magnifique cadre en laiton.

La pompe à eau a été développée pendant la deuxième guerre et appartient au groupe de lampes qui ont «survécu» à la pénurie de matériaux et aux coupures de la grande sélection de lampes PH de Louis Poulsen de l’époque. En raison du culbuteur qui peut s'incliner de haut en bas, la lampe de lecture a rapidement été nommée "Lampe pompe à eau", et c'est sous ce nom que nous la connaissons aujourd'hui. L'interrupteur est placé sur le culbuteur, sur le premier modèle de la lampe pompe à eau du début des années 1940, tandis que plus tard, il a été monté sur le câble. Aujourd'hui, l'interrupteur est situé à l'extrémité du culbuteur, où les initiales de Poul Henningsen sont magnifiquement gravées sur l'interrupteur.

Pour souligner l'authenticité de la lampe et créer un look sophistiqué, le cadre de la lampe est en laiton brut. La couleur chaude donne une atmosphère intime et cosy à la pièce et va de pair avec la décoration moderne qui favorise les nuances métalliques. Au fil du temps, le laiton brut obtiendra une patine naturelle et chaque lampe individuelle obtiendra un look complètement unique.

La lampe PH est de renommée mondiale. Elle s'intègre parfaitement dans les tendances d’aujourd’hui où il est à la mode de décorer sa maison avec des lampes design distinctives, porteuses d’une histoire. Les classiques du design de style scandinave reçoivent beaudoup d’attention, et le «Danish Modern» est devenu une tendance répandue.




La suspension exclusive PH 3½-3 Limited Edition - 2017H 3½-3 Pendel fra Louis Poulsen i Limited edition 2017

La suspension exclusive PH 3½-3 Limited Edition avec verre ambre et cadre en laiton a été lancée par Louis Poulsen en hommage au jeu génial avec la lumière de Poul Henningsen.

PH a conçu le principe légendaire de trois abat-jours en 1926, et, à la fin des années 1920, il a été introduit en verre colorié. Le design de la monture de suspension en laiton a été initialement introduit en 1928. Le verre italien soufflé à la bouche à trois couches dans la teinte ambre classique souligne l'expression exceptionnellement chaleureuse et humaine de la lampe. Étant donné que le verre de chaque suspension est fabriqué individuellement, toutes les lampes varient légèrement les unes des autres. Chaque lampe est unique. Elle est autant une œuvre d'art qu'un éclairage fonctionnel.

La couleur ambrée chaude et la surface brillante de l'extérieur des abat-jours combinés au dessous mat sablé offrent une lumière douce avec une diffusion idéale. Lorsque la suspension est éteinte, elle continue à jouer un rôle dynamique pour le décor, car sa surface brillante reflète l'environnement. La monture de suspension en laiton brossé n'est pas traitée, elle formera donc une patine unique au fil du temps à moins qu'elle ne soit polie.





La lampe pompe à eau en ambre et laiton

La lampe pompe à eau en ambre et laiton

Lorsque Louis Poulsen et Poul Henningsen ont introduit le verre colorié soufflé à la bouche pour la première fois à la fin des années 1920, c'était pour attirer de nouveaux clients. À cette époque, l'accent était mis sur les couleurs naturellement chaudes, avec des expressions frappantes et le bel artisanat. Les abat-jours en verre ont l'avantage de laisser passer une partie de la lumière et de la diriger à la fois vers le bas, vers le haut et vers l'extérieur. Ainsi, la lampe contribue également à l'éclairage général de la pièce et à l'atmosphère chaleureuse.

On observe toujours une tendance à apporter les couleurs dorées dans le décor scandinave et un accent particulier est mis sur les nuances jaunes - du jaune clair au jaune foncé. L’abat-jours de couleur ambrée s'intègre parfaitement dans cette tendance, et la couleur semble incroyablement invitante et donne une expression chaleureuse et calme. La lumière dorée de l’abat-jours ambré rappelle celle d'une bougie - une lumière d'ambiance que Poul Henningsen voulait recréer dans la lumière électrique, pour répondre aux besoins humains.

La première philosophie de la lumière - Les pensées derrière l'emblématique lampe PH
Le designer, architecte, auteur et critique culturel Poul Henningsen a vu la lumière électrique pour la première fois en 1907. En 1920, la moitié des foyers danois avait la lumière électrique. Poul Henningsen pensait que l'ampoule électrique projetait une lumière impossible - soit la lumière était trop eblouissant, soit l'abat-jour engloutissait la majeure partie de la lumière. Poul Henningsen a donc commencé à développer un abat-jour qui émet la lumière dans la pièce de toute sa force, sans éblouir, et il consacrait la majeure partie de sa vie à apprivoiser et à affiner le phénomène.
«Il semble que les luminosités que l’on nous ont procurées ces dernières années ont été acquises au détriment de la qualité, de la beauté et de la vérité de la lumière» - Poul Henningsen. « Pensez au travail méticuleux des ouvriers en filigrane, horlogers, etc. d’autrefois à la lumière d'une seule flamme ".

Selon Poul Henningsen, les techniciens rêvaient de transformer la nuit en jour - un rêve qui, selon lui, était à la fois non-artistique et faux, car l'homme avait besoin du rythme de la journée et de la nuit. "Un jour d'hiver, lorsque l’aube et le crépuscule se rencontrent pratiquement au milieu de la journée, l’éclairage peut rester allumée 24 heures sur 24. Bien sûr, cet éclairage ne devrait pas être un tube fluorescent qui émet une lumière semblable à la lumière d'un jour d'été à midi."
C’était des pensées comme celles-ci qui ont donné à Poul Henningsen le désir de construire une lampe qui rédusait l'éblouissement désagréable et améliorait la lumière électrique pour répondre aux besoins humains.

Selon le mythe, Henningsen a commencé à développer l'idée d'un nouveau système d'abat-jours en 1915, lorsque sa mère, l'écrivain Agnes Henningsen, était désespérée de se regarder dans le miroir. Elle était très vaniteuse et se pensait laide dans l’éclairage froid de l'ampoule. La lueur chaude de la lampe à pétrole lui manquait. Cela a donné naissance au désir de Poul Henningsen de concevoir de nouvelles lampes pour la maison : Il a donc commencé à expérimenter avec diverses ampoules, réflecteurs et abat-jours. Peu importe ce qui a déclenché l’obsession de Poul Henningsen pour créer une meilleure lumière, il y travaillait passionnamment.
Poul Henningsen et Louis Poulsen

Poul Henningsen et Louis Poulsen

Poul Henningsen a travaillé pendant plusieurs années à la conception de la lampe PH. Il a essayé lui-même, avec sa première lampe boule à lamelles en 1921 et la même année il a conçu le lampadaire d’extérieur PH, connu sous le nom de «lampe Slotsholm». Quelques années plus tard, il a pu accéder à une exposition d'artisanat moderne à Paris grace à ses abat-jours, qui ont été conçus pour que la direction et la réflexion des rayons lumineux soient distribuées très précisément.

Louis Poulsen, fabricant de lampes, avait découvert le design de Poul Henningsen et lui avait confié la tâche de développer dix lampes différentes pour l'exposition. Les lampes ont été exposées sous le nom de «Système PH» et ont remporté les meilleurs prix dans les six classes de luminaires. Depuis lors, la collaboration a conduit à de nombreux grands classiques du design. Par exemple, Poul Henningsen L’artichoke, PH5 et surtout la PH Snowball.

Sur la base de ses propres expériences et de nouveaux calculs de réflexion de la lumière, Poul Henningsen a développé une lampe à 3 abat-jours courbés en 1926 - La lampe PH! La lampe a été conçue pour qu'il y ait le même angle entre les abat-jours et les rayons de lumière. De cette façon, la lumière directe n'est pas émis, elle est reflétée dans la direction souhaitée. Henningsen lui-même a décrit les trois abat-jours comme une assiette, un bol et une tasse dans les proportions 4: 2: 1. Depuis lors, Louis Poulsen a présenté plusieurs centaines de lampes PH différentes - des lustres aux lampadaires, appliques, plafonniers et lampes de table. Tous construits sur le même système simple à trois abat-jours.