Tom Rossau

Tom Rossau est un designer autodidacte qui a démarré une entreprise dans le sous-sol de la maison de ses parents à Fårevejle, au Danemark. À ses débuts, il a utilisé des LEGOs et tout ce qu'il a pu trouver pour donner vie à ses créations, mais il n'a pas tardé à développer un style spécifique axé sur le cuir. Tom a créé et cousu tous ses modèles lui-même et en 1997, il a ouvert une boutique à Copenhague.

Depuis 2004, Tom travaille principalement avec du placage de bois naturel. Pour commencer, ses lampes n'étaient disponibles que dans sa boutique de l'Istedgade à Copenhague, mais en 2006, les TR4, TR5, TR6 et TR7 ont été présentés au grand public lors de la conférence du mobilier de Copenhague, où le TR7 a été élu favori du public.

Découvrez les belles lampes de Tom Rosseau ci-dessous.
Montre 36 sur 97 produits

Les lampes de Tom Rossau

En 2004, le placage de bois a infiltré la scène du design et a changé le jeu pour toujours. Au début, les lampes à placage de bois n’étaient disponibles que dans le magasin physique de Rossau sur Istedgade à Copenhague, mais à partir de 2006 – lorsque les TR4-TR7 ont été lancés au Salon du meuble de Copenhague – quelque chose s’est passé. Le fait que TR7 ait reçu le « Prix du public » y a joué pour quelque chose.
Bien que Tom Rossau ait connu une croissance importante ces dernières années, l’entreprise a conservé ses valeurs fondamentales, qui se résument en un mot : le design.

Grâce à ses expositions annuelles à IMM Köln et Northern Light Fair à Stockholm, le nombre de détaillants travaillant avec Tom Rosseau augmente régulièrement. Le portefeuille de la société n’a cessé de croître au fil des ans et se compose maintenant d’étagères, de tables basses et de tables à manger combinées, et d’une large gamme de nouvelles lampes.

Une entreprise en pleine croissance qui garde ses valeurs d’origine à l’esprit


Selon les propres termes de Tom Rosseau :
« Le processus de design est égocentrique. L’utilisateur final peut avoir ses besoins satisfaits par le produit. C’est passionnant de se faire une idée pour ensuite avoir la chance de travailler avec elle et de se perdre dans les détails des croquis et prototypes précédents. Le passage à la production est un processus fascinant.

« Ensuite, il y a l’expérience magique de matériaux calculés pour être utilisés dans un prototype qui se détraque complètement et révèle des qualités inattendues. Cela me donne la possibilité de me plonger dans les opportunités présentées par le produit et d’explorer réellement son potentiel. Je trouve l’inspiration dans tout, mais le processus, où les limites et le potentiel commencent à se définir, est une expérience en soi.

« Dans la plupart des cas, il s’avère judicieux de se référer au matériau lui-même lors de la consultation du designer. Cela me donne un coup de main pour aller chercher les vis et assembler les pièces détachées...
« Les clés de voûte qui sont la fonctionnalité, la durabilité et la consommation d’énergie rendent le processus encore plus formidable. Il y a quelque chose de passionnant à répondre aux exigences du consommateur final, mais au bout du compte, je suis un grand fan des découvertes aléatoires, car elles maintiennent l’élément ludique du (bon) design ».
Partagez vos photos avec @lampemesteren
Taguez #yesLampemesteren, et vos photos seront peut être éxposés ici. Inspirez et laissez vous inspirer, d’une maison unique à l’autre.